© Animaux Séniors 2019

|

|

Que sont-ils devenus ? Les nouvelles des adoptés !

Baguéra, plus jamais laissée pour compte !

Publié le 28/03/2016

Baguéra a perdu sa maîtresse en 2014. Avec son compagnon d'infortune, Nikos (lui-aussi adopté), ils sont restés des mois dans la solitude jusqu'à ce que la maison soit vendue par les héritiers. A cette occasion... chats dehors !

 

Nous l'avons sauvée de l'abandon et redonnée de la compagnie. Et puis un jour, une histoire d'amour est née : Stéphanie et son compagnon sont tombés sous le charme de cette coquine.

 

Elle a ainsi rejoint un foyer avec de la présence en permanent... car Baguéra adore la compagnie humaine ! Elle est bien tombée car Stéphanie et son compagnon adorent jouer et câliner leur belle écaille de tortue. 

 

Lors de l'adoption ces merveilleux adoptants ont aussi procuré tous les soins vétérinaires pour guérir "Baggy" d'une tumeur. Elle va bien aujourd'hui et nous lui souhaitons tout le bonheur du monde.

 

Merci !

De longues et
heureuses années
à vous

trois

Sissi nous a quittés

Publié le 25/01/2016

Sissi, l’ange sauvé de l’euthanasie, nous a quittés. Nous lui rendons hommage sur une page qui retrace son histoire et son bonheur retrouvé avec Hélène, sa famille d'accueil. 

 

Découvrez ici notre hommage à Sissi.

Patty, le rayon de soleil de Valérie

Publié le 20/01/2016

L'association a croisé le chemin de Patty et de ses maîtres, qui étaient dans l'impossibilité de s'en occuper pour des raisons de santé, l'été 2015. 

 

En réalité, cet été-là, ce sont deux anges que nous avons rencontré : une petite mamie chien et une jeune dame au coeur immense ! 

 

Patty, notre York de 16 ans, sourde, presque aveugle et avec besoin de suivi médical, retrouverait chez Valérie une deuxième vie, un panier-retraite des plus bienheureux. 

 

Et Valérie... et bien, elle a adopté un petit coeur que deviendra à jamais sa "Pretty Patty".

 

Le mot de cette fabuleuse adoptante : 

 

« Pretty Patty, un rayon de soleil que j'ai adopté depuis le mois de septembre 2015.

 

Elle est très vive pour une mamie qui devient aveugle et qui n'entend rien. Patty aime les grands coussins pour s'y reposer, adore se promener en voiture... C'est une mamie gourmande et qui n'hésite pas à me le faire comprendre !

 

Elle a tout de suite eu une place au sein de la famille avec mes chats (régulièrement je trouve une chatte qui va la coller dans son coussin...).

 

Tous les jours, amour et soins font partie de mes priorités pour ma Patty. 

 

Elle aime la vie et en profite. Souvent j'entends "pourquoi adopter une mamie ?"; alors je réponds qu'elle a droit de connaître un doux foyer tout comme un chiot et que l'accompagner chaque jour est un vrai bonheur.

 

Je profite chaque jour de ma Patty .......... car elle illumine le foyer par sa présence. »

Cali et sa maîtresse, un amour réciproque

Publié le 16/12/2015

Cali était le chat d'une famille avec enfants... qui a décidé de l'abandonner. Elle s'est ainsi retrouvée en famille d'accueil temporaire, se demandant où étaient ses maîtres et compagnons. Mais tout cela est aujourd'hui oublié, Cali est aux anges ! Elle a été adoptée par Michelle et Michelle a été adoptée par Cali. 

 

Cali nous a écrit une lettre pattouscrite que nous partageons avec tous nos amis :

 

« Chalut, moi c'est Cali !

Le 1er mai 2015, j'ai quitté la banlieue parisienne pour découvrir la Normandie. Depuis ce jour-là, comme ma maîtresse aime à le répéter, je crois que nous nous sommes bien trouvées toutes les deux !
Je passe ma vie à dormir donc tout va bien et je suis toujours à l'heure pour mes rendez-vous caresses dès que la télévision s'allume.
Cet été j'ai eu très chaud et j'ai perdu beaucoup de poils, au moins l'équivalent d'un hérisson à chaque brossage. Mais heureusement, j'adore me faire étriller comme un cheval que j'ai peut-être été dans une autre vie, allez savoir...

Bref, ma nouvelle vie, cha va bien. Merci ! »

Merci à Michelle

 

Plein de bonheur
avec Cali !

Uroz, le chanceux adopté par Mireille

Publié le 11/11/2015

Uroz a eu un début de vie classique pour un York : né en élevage (qui sait dans quelles conditions pour lui et sa triste mère reproductrice…) et mis en vente dans une animalerie.
Là aussi, un grand classique, en animalerie c’est le profit avant tout et aucun discernement n’opère à l’heure de la vente. Ce chiot Yorkshire, race qui peut vivre jusqu’à presque 20 ans a été vendu à un monsieur
octogénaire.

 

Mais Uroz est tombé sur une famille aimante qui l’a bien choyé pendant 10 ans. Toutefois, l’inévitable arriva, le maître âgé perdant ses moyens physiques a gardé tout de même les forces nécessaires pour veiller à l’avenir de son petit compagnon.

 

Nous sommes ainsi allés chercher Uroz à 2 heures de Paris. La séparation fut un moment plein d’émotion, la touchante dignité de ce maître nonagénaire soucieux pour son Uroz restera dans notre mémoire.

 

Ce monsieur, et nous-mêmes, ne pouvions pas imaginer à quel point nous n’aurions pas de soucis à nous faire !

 

Ces Yorks au regard craquant sont parfois très complexes à faire adopter. Ils ont plein de petits pépins de santé quand l’âge avance. Ceux qui ne les connaissent pas peuvent facilement être débordés par des histoires de dents, d’otites ou de cœur – ou, au contraire, ignorer les symptômes.

 

Parmi un de nos premiers contacts, une dame prénommée Mireille, avec un jardin et un petit York déjà à la maison, nous avait paru une bonne candidate. Nous étions loin de savoir à quel point ! Elle est venue de Nancy le chercher dans le 95 et depuis Uroz vit dans l’absolu bonheur. Mireille a parfaitement géré son petit caractère, ainsi que la cohabitation avec le copain York, l'adorable Georg.

 

Mais rien ne vaut les images de ce paradis. Découvrez la galerie d’Uroz, le chanceux, chez sa maîtresse de rêve, Mireille.

Merci à Mireille !

 

Que votre maison
soit toujours remplie
de bonheur 

Tezen, le bonheur avec Laure à 18 ans

Publié le 08/09/2015

Tezen est né en 1997… il a aujourd’hui 18 ans !

 

Sa maîtresse étant décédée, Animaux Séniors s’est donné comme mission de retrouver un foyer pour ce très vieux papy, presque aveugle mais encore en bonne santé.

 

Un jour, un message arrive, une jeune fille était prête à lui offrir un panier retraite. C’était Laure, qui habitait en Alsace alors que Tezen était à Nantes ! Ils étaient séparés par 800 Km, c’est-à-dire plus de 16 heures de route aller-retour…

 

Mais 16 heures de route c’est exactement ce qu'a fait David, le covoiturier qui a assuré le transport de Tezen jusqu’aux bras de Laure.

 

Tezen vit aujourd’hui dans le plus grand bonheur, entouré de copains chiens et chats, qu’il adore. C’est un vieux papy adorable et très affectueux, il aime beaucoup les câlins des chats !

 

Il est toujours en bonne santé et, malgré sa vue, il aime l’extérieur et se repère bien dans le jardin.

 

Prenez une minute de bonheur : cliquez sur les images pour regarder Tezen dans son nouveau chez lui !

Merci à Laure !

 

Longue vie
à Tezen !

Merci à Valérie !

 

Grâce à vous ce petit
soleil peut briller
tous les jours.

Page 1 / Page 2 / Page 3 / Page 4 / Page 5