© Animaux Séniors 2019

|

|

Nous avons lancé un SOS pour elle. C’est notre appel à l’aide le plus terrifiant : des réseaux sociaux nous n’avons reçu que d’injonctions à l’euthanasie :(
 

Mais il n’y a pas que les réseaux sociaux. Par le passé, nous avons eu la chance de croiser un être exceptionnel, une rare et précieuse famille d’accueil, douée comme personne pour rendre la vie de ces petits malades une aventure paisible, malgré les soins et les visites véto, mais aussi riche en balades et activités. Cette personne est Valérie et elle a accepté d’accueillir Uryanne. En peu de temps, nous avons pris le train pour l’amener de Paris à Brest.
 

Une semaine après nous recevions une photo où nous ne reconnaissions pas Uryanne. Toilettée et soignée, elle avait rajeuni !
 

Mais un examen vétérinaire complet nous a laissés le cœur serré. Uryanne avait une fibrose bronchique généralisée ; une masse métastasée près du cœur, une maladie immunitaire qui atteignait la peau, une arthrose, des tumeurs mammaires métastasées…
 

5 MOIS DE RENAISSANCE
 

Non, elle ne pouvait pas être guérie. Mais elle pouvait être soignée. Elle pouvait vivre. Elle pouvait prendre du plaisir. C’est exactement ce que notre belle Uryanne a fait pendant 5 mois.
 

Avec Valérie, Uryanne a tout redécouvert, même la marche. A son arrivée elle ne savait plus marcher, ses griffes rentraient dans la chair et formaient des nœuds avec ses poils. Elle a commencé avec quelques pas au vert… mais vite Uryanne accompagnerait Valérie et sa copine Chouquette lors de longues balades au bord de la mer !
 

Tant de bonheur aux côtés de sa famille d’accueil ! Chaque photo reçue montrait un progrès, une émotion, un plaisir, une aventure. Uryanne voulait tant vivre ! Elle profitait de tout !


UN CHIFFON DEVENU REINE
 

Mais au bout de 5 mois de libération, Uryanne nous a quittés.
Uryanne tu laisses tous les bénévoles et Valérie, ta famille d’accueil adorée, avec un grand vide. Valérie, nous vous sommes tellement reconnaissants pour tout l’amour que vous lui avez donné chaque jour !


Merci petit amour, de t’être battue pour vivre, merci de nous avoir laissé découvrir ta personnalité, ton caractère de petite reine qui a émergé de cet amas de poils que nous avons accueilli. Tu ressemblais à un chiffon, tu étais en réalité une reine !

Envole-toi
petite reine.

Merci Valérie de
l'avoir tant
aimée !

Uryanne nous a quittés

Hommage à un petit amour

Nous l’avons recueillie la veille du réveillon de Noël 2016. Immédiatement, les premières craintes : son bas ventre était déformé par les tumeurs, ses griffes rentraient dans la chair, une étrange toux la rongeait en permanence, c’était en plus une petite chienne incroyablement immobile qui avait peur de tout…