Que sont-ils devenus : Les nouvelles des rescapés !

Marie Picotine, hommage à une cocotte aimée

Publié le 12/05/2020

Marie Picotine était destinée à l’abattoir, après une vie exploitée pour ses oeufs. Nous l’avons rescapée, avec des milliers d’autres poules pondeuses, au fil des années, qui ont trouvé des familles d’adoption. Mais, dès son sauvetage, nous avons remarqué que Marie Picotine restait prostrée. Découvrez l’incroyable destin de cette poulette !

Marie Picotine était malade. Mais de quoi ?

Ces poulettes sont sélectionnées génétiquement pour pondre frénétiquement pendant un an. D’ailleurs, c’est parce que le rythme baisse au bout de 18 mois que toutes les poules pondeuses partent mourir accrochées à des chaînes d’abattage mécanique. A 18 mois, leur corps est épuisé. Entre autres, il n’a plus de calcium, parti dans les coquilles. C’est pourquoi les os de ces cocottes se cassent comme du verre.

C’est ce qui est arrivé à Marie Picotine, l’éleveur lui a brisé une patte quand il l’a attrapée pour la mettre dans une cage.

Cocotte sur canapé climatisé

Ses os étaient tellement décalcifiés qu’ils n’auraient pas supporté la pose d’une broche pour soigner la fracture.

Marie Picotine a ainsi porté une attelle de façon à ce que son os solidifie naturellement…. Mais elle a dû traverser l’été avec ce pansement ! Quelle chaleur ! Marie Picotine est ainsi restée en convalescence à l’intérieur de la maison, dans un espace climatisé.

La voilà donc côtoyant chats, chiens, humains et faisant la sieste sur le canapé. Mais quelle retraite inespérée pour cette poulette !

Adoptée : Paulette, sa nouvelle copine

Marie Picotine a fini par se rétablir et a été adoptée par une merveilleuse famille qui cherchait une compagne pour leur cocotte Paulette, devenue solitaire quelque temps auparavant.

Marie Picotine n’a connu qu’un an de bonheur car son petit corps a fini par retomber malade sans que les soins portent cette fois-ci des fruits. Elle est partie paisiblement, avec ses douleurs apaisées par le vétérinaire de la famille, entourée d’humains sensibles et bienveillants.

Repose en paix avec ta copine Paulette ❤

Merci, Clara et Martine, pour la belle vie offerte à notre petite protégée si fragile. Grâce à vous, Marie Picotine a pu découvrir les joies d’un quotidien en liberté et sans privations. 😘

Copains de convalescence.

Notre princesse en petite forme lors de sa première consultation.

Ses os étaient tellement décalcifiés après une année de ponte intensive.

Avant ses premiers soins, quand nous l'avons identifiée blessée parmi les rescapées. Remarquez sa pattoune refermée de douleur.

Quand on l'amenait à l'extérieur, elle voulait immédiatement aller voir ses congénères !

Toujours séparées par un grillage car les cocottes ne sont pas sympas avec les plus faibles.

Miam miam, cette pâtée pour chien !

Libérée de son pansement, elle se secouait pour libérer ses plumes ! Elle boitait encore mais cela ne l'empêchait pas d'aller picorer les salades 😀

Dans sa famille d'adoption quelques mois plus tard, déjà pleinement remplumée. A ses cotés, sa nouvelle copine Paulette. Chez Clara et sa maman Martine, elles ont pu profiter d'une vie en liberté.

 

La retraite de rêve de Capri !

Publié le 11/04/2020

Capri a perdu sa maîtresse en 2017. A 9 ans, il devait reconstruire sa vie. Ce petit être très sensible a redécouvert le bonheur grâce à Brigitte. Cela fait trois ans qu’il profite de chaque jour aux côtés de son humaine et de sa copine Valia, aussi adoptée chez Animaux Séniors.

Petit Capri était le toutou adoré d’une dame âgée à la santé fragile. Cette dame, d’origine étrangère et devenue veuve, a décidé de repartir dans son pays, l’Australie, et ne voulait pas soumettre Capri au destin inconnu qui l’attendait.

Nous l’avons pris en charge, papy Capri, et nous avons très vite découvert un petit chien immensément affectueux et sensible. Il avait besoin de beaucoup de tendresse et de présence mais aussi d’un cadre de vie stable, idéalement avec un congénère pour l’aider à canaliser ses émotions. Et bien, cette famille idéale nous la connaissions déjà !

Nous avions rencontré Brigitte dans le cadre de l’adoption de mamie Valia, quelques mois auparavant. Valia menait la belle vie au bord de la mer avec sa nouvelle maîtresse, qui l’avait requinquée avec beaucoup de soins… Valia avait été récupérée en très mauvais état.

Aujourd’hui, Capri a 11 ans et un cœur rempli d’amour ! Il adore sa maman humaine et sa copinette.

Merci, Brigitte, pour cette merveilleuse adoption… ou, plutôt, ces merveilleuses adoptions ❤ Nous vous souhaitons de longues et bienheureuses années avec Capri et Valia 😘

Petite frimousse d’amour !

Brigitte habite proche de la plage donc Capri et Valia profitent souvent de balades en bord de mer. Les chanceux !

Mais il aime aussi se gambader au vert !

Capri et Valia prennent un bain de soleil.

Les deux petits chouchous ❤

La vie est dure 😀

Monsieur est très élégant !

Il attend le cadeau de Noël. Une friandise ?

Brigitte avec ses deux protégés 💖

Léo a trouvé un jumeau en plus d'une famille !

Publié le 12/03/2020

Léo est arrivé, encore chaton, dans un jardin... La résidente l'a recueilli mais a préféré ensuite ne pas le garder. En 2017, Animaux Séniors prenait encore en charge des juniors et nous avons offert à Léo une famille méritante. Léo a trouvé son bonheur chez Emilie... et quel bonheur !

Léo, devenu Jack, a été adopté par Emilie et son compagnon, qui cherchaient un copain pour leur matou. Whiskey, un jeune chat – noir et blanc comme Jack – ne manquait pas de jeux ni de présence humaine, mais rien de tel qu’un copain qui parle la même langue pour se tenir compagnie.

Cette adoption est devenu un quadruple bonheur ! Jack était bien content de trouver un foyer pour toujours ; Whiskey était ravi de trouver un copain qui serait à son côté pour jeux, léchouilles et siestes ; et, bien sûr, Emilie et son compagnon étaient enchantés devant ces deux matous si heureux.

Evidemment, ils se sont chamaillés au début. Mais regardez maintenant les fabuleuses images des « garçons » ensemble. Dites-nous si ce n’est pas à craquer ! 

 

Merci, Emilie, pour cette merveilleuse adoption ❤
Nous vous souhaitons de longues années heureuses avec Jack et Whiskey ❤

Jack (ancien « Léo ») a le nez blanc. Son copain Whiskey a le nez noir.

Les garçons sont devenus copains ❤

Nous sommes très contents que ce petit bonhomme puisse vivre à l’abri et dans le bonheur pour toujours.

La vie est belle quand on a un ami 😍

Petite pattoune sur la pattoune du copain 💞

Ahhh la vie est dure !

Bonjour les garçons !

Photo de Jack, à l’époque encore Léo, chez la dame qui l’a trouvé et ensuite contacté Animaux Séniors. Il était bien maigrichon !

Hommage à Charlie, qui nous a tant marqués

Publié le 30/01/2020

Nous avons accueilli Charlie l’été dernier… période que nous redoutons tant ! Avec plus de 40 abandons PAR HEURE pendant les vacances en France, les séniors sont voués à un triste sort… Et, comme pour tant d’autres, il n’y avait pas de place pour Charlie lors du départ.

Mais ce papy de 16 ans était victime d’un désamour de longue date. Il avait manqué de tout : d’une gamelle remplie, de soins, même d’une simple pipette pour le libérer des puces qui grouillaient sous son poil. Charlie, affaibli, arrivait à peine à tenir debout. Dès que nous l’avons pris en charge, nous sommes directement partis chez notre vétérinaire… En voyant son état, elle l’a reçu en urgence, en dehors des horaires d’ouverture, pour lui prodiguer des premiers soins antidouleurs et désinfectants. Il serait plus tard opéré d’une tumeur et bénéficierait de traitements pour ses soucis cardiaques, neurologiques et articulaires, entre autres.

Selon notre vétérinaire, sa cécité et, du moins une partie des troubles neurologiques dont il souffrait, seraient le résultat de « chocs répétés » à la tête.

Charlie pesait 3,5 kilos à l’arrivée et était paniqué par les mains humaines.

❤ Un fabuleux tour du destin !

Ce petit bonhomme nous réserverait plein de surprises… il nous a tant marqués par sa douceur, sa vulnérabilité. Oui, nous parlons au passé car, après des mois de bonheur, Charlie est parti.

Ne soyez pas tristes, amis et amies des Animaux Séniors, regardez cet album, regardez comment, photo après photo, on voit un petit bout évoluer, jusqu’à le trouver posé, parmi ses copains, chez lui, entouré de sa famille pour toujours.

Si l’histoire de Charlie est incroyable, c’est aussi parce qu’elle nous rappelle que rien n’est vraiment impossible. Charlie a été adopté par une bienfaitrice de l’association. Ce toutou âgé, malade, sénile, à la propreté incertaine, ce toutou dont on ne voulait plus, a été adopté et a vécu comme un petit prince dans un royaume d’amour.

❤ Nous avons tellement de chance de voir, devant nos yeux, des êtres humains s’élever à la hauteur des animaux !

Merci Valérie & Nick, merci à votre merveilleuse famille. Si la fragilité de Charlie nous a fait déborder d’amour, la générosité de votre famille a rempli nos cœurs d’espoir.

 

Au revoir petit prince, nous sommes très heureux de t’avoir connu et aimé.

Image2

Image3

Image4

Image5

Image6

Image7

Image8

Image9

Image10

Image11

Image12

Image13

Image14

Image15

Image16

Image17

Image19

Image18

Image20

Image21

Image22

Image23

Nous sommes fiers de t’avoir donné le sourire ❤

Cerise la craquante

Publié le 11/11/2019

Aujourd’hui nous vous parlons d’une jeunette, Cerise. Cerise a été rescapée des rues, avec toute sa portée, lors d’une de nos campagnes de stérilisation de chats errants. Cette adorable tricolore était la plus fragile et elle dû se battre pour survivre.

Notre vaillant trésor a grandi pour devenir une beauté en pleine forme. Et nous cherchions pour elle une famille spéciale. Pour un trésor, il faut une famille en or 😃

Stéphanie et sa merveilleuse famille ont adopté notre petite Cerise. Dans leur foyer, une autre minette l’attendait : Chipie. La famille savait que Chipie s’ennuyait seule et cherchait une copine pour elle.

 

Au départ, Chipie lui a bien fait comprendre que Cerise était une intruse dans son territoire ! Mais, après un mois de réflexion, Chipie s’est dit que ce n’était peut-être pas si mal d’avoir une copine de jeux. Cerise et Chipie sont alors devenues inséparables… pour les jeux, les dodos, pour boire de l’eau dans la fontaine, pour grimper l’arbre à chat, pour tout ! Les photos parlent d'elles-mêmes : ces deux minettes s'adorent.

Merci Stéphanie ❤ Nous vous souhaitons une longue et bienheureuse vie avec vos petits trésors moustachus ❤

01

07

02

05

06

04

02b

03

09

10

Sidonie, la pintade chanceuse

Publié le 19/09/2019

Début 2019, nous avons reçu un appel à l'aide pour une pintade trouvée au bord de la route en région parisienne. On pense qu'elle est "tombée d'un camion" et ainsi échappé à un funeste destin. Ce mois-ci, des images de la nouvelle vie de Sidonie la Pintade !

Sidonie a d’abord été accueillie parmi la tribu de cocottes rescapées des Animaux Séniors. Même si Sidonie est sage et paisible, les pintades peuvent faire beaucoup de bruit. Nous lui cherchions alors une famille à la campagne, avec un espace verdoyant sécurisé.

Et nous avons trouvé bien plus que cela pour Sidonie ! Notre belle pintade vit aujourd’hui dans un espace merveilleux, parmi plein de copains : moutons, poules, oies. Surtout, elle a son inséparable copine poulette, Lindt, une rescapée qu’elle a rencontrée dans sa nouvelle famille !

On vous laisse sa vie en images, pour le plaisir des yeux !

❤ Merci à Melissa et à sa famille pour cette merveilleuse adoption ❤

Voici un petit coin de paradis sur terre pour les animaux !

Poules, oies et maintenant une pintade forment une tribu unie !

Elle se gambade librement la journée !

Des espaces sécurisés pour la nuit !

A gauche avec copain cochon, à droite avec copine brebis.

Sidonie s’entend bien avec tout le monde et elle a même une super-copine, la poule Lindt, toujours à ses côtés.

C’est la belle vie pour tous ces chanceux !

Sidonie, le jour de son sauvetage. Sa vie changerait pour toujours !

Gilou, le prince chéri de Valérie

Publié le 15/06/2019

Gilou, merveilleux Gilou ! Voilà plus d’un an que tu coules des jours heureux avec Maman Valérie et que tu as oublié la triste négligence que tu as subi.

🔶 D'où viens-tu petit coeur ?

 

Gilou est arrivé jusqu’à ANIMAUX SENIORS grâce à Corinne, du Refuge du Douaisis, qui a ouvert ses portes à ce papy trouvé errant. Avec Corinne, le refuge s’est mobilisé pour trouver un placement qui assurerait les soins à cet être qui ressemblait plus à une serpillière qu’à un petit chien !

Evelyne, notre bénévole, est allée le chercher au refuge dans le Nord (59) et l’a amené jusqu’à Bezons (95), où il a bénéficié des premiers soins qui l’ont requinqué.

Quelques semaines plus tard, Evelyne reprendrait la route pour l’amener jusqu’à Brest (29), chez Valérie, qui a déjà adopté 3 de nos protégés.

Quand on voit les images de nos loulous heureux on ne se doute pas de cet immense travail, de l’absolu sérieux et responsabilité de chaque intervenant. Au moment de donner des nouvelles de Gilou, c’est l’occasion de leur présenter un grand merci. Nous sommes tellement fiers de travailler avec vous !

🔶 Un parcours vers le bonheur !

 

Gilou a aujourd’hui plus de 15 ans et profite pleinement de la vie. Il est très gourmand et à présent est même au régime !

Il s’éclate en balade avec son copain Basket et les chanceux peuvent même faire des sorties en bord de mer.

 

Gilou reste pratiquement aveugle mais cela ne le gêne guère pour profiter de ses aventures quotidiennes. Il est aussi incontinent, mais les couches sont faites pour ça et Maman Valérie prend un malin plaisir à faire de Gilou un vrai mannequin pour couches !

𝗠𝗲𝗿𝗰𝗶 𝗩𝗮𝗹𝗲́𝗿𝗶𝗲 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗮𝘀𝘀𝘂𝗿𝗲𝗿 𝘁𝗮𝗻𝘁 𝗱𝗲 𝗺𝗼𝗺𝗲𝗻𝘁𝘀 𝗵𝗲𝘂𝗿𝗲𝘂𝘅 𝗮̀ 𝗻𝗼𝘀 𝗽𝗿𝗼𝘁𝗲́𝗴𝗲́𝘀 𝗲𝘁 𝗺𝗮𝗶𝗻𝘁𝗲𝗻𝗮𝗻𝘁 𝗮̀ 𝗚𝗶𝗹𝗼𝘂 𝗲𝘁 𝗕𝗮𝘀𝗸𝗲𝘁 ❤

© Animaux Séniors 2020

|

|

09